Inès
Khadraoui

Inès est née dans la banlieue parisienne en France, de parents immigrés. De mère espagnole, elle passe une partie de son enfance entre la Cantabrie (Espagne) et la région parisienne (France). Elle vit et travaille actuellement en plein centre de Paris. Son premier enseignement artistique elle le doit à sa mère, couturière talentueuse qui dessinait des motifs de broderies, inspirées de la nature.

Diplômé de l’école supérieur de design, Créapole ESDI à Paris, son parcours est atypique. Elle enchaînera des projets dans les secteurs de la Mode comme styliste, la presse féminine, comme graphiste, illustratrice et photographe. Elle travaillera également pour des agences de communication en tant que directrice artistique, dont elle consacre encore aujourd’hui une partie de son activité. Suite à une rencontre avec le grand calligraphe Hassan Massoudi, elle fréquentera son atelier et se passionera pour l’art de la calligraphie pendant plusieurs années. Cette rencontre aura une influence très nette sur ses oeuvres, par l’association du geste et du souffle.

Son art est l’aboutissement de cette période de frénésie créative d’une vingtaine d’années et dont elle avait besoin de se nourir pour modeler sa propre vision artistique. Bien qu’elle ait toujours peint tout au long de son parcours, ce ne sera que tardivement, en 2017, que son art prendra toute sa place dans son existence.

Une empreinte et des influences passées qui naturellement ont pris leurs marques
dans sa démarche et son style artistique. Paradoxalement à son parcours, son art s’est libéré progressivement de toutes contraintes techniques, pour ne se concentrer que sur l’expression et le décodage des énergies qui nous animent. Elle abandonne très rapidement le style figuratif et se tourne vers l’abstraction. L’influence de Joan Mitchell sera particulièrement présente dans cette évolution. Sa peinture ne s’inscrit ni dans le passé, ni dans le futur. Elle s’attache au moment présent, au moment de l’acte de création.