Stéphanie
Malossane

Stéphanie est artiste peintre plasticienne. Depuis ses études en Arts Appliqués à Duperré à Paris puis à Central Saint Martins à Londres, le travail de Stéphanie Malossane se développe sur le thème de la mémoire, de la lumière et des superpositions de temps et de lieux. Basée à Londres dans les années 1990, ses œuvres mélangeant la sérigraphie, la peinture et la photographie ont été reconnues sur la scène Anglaise et lui ont valu des commandes internationales, notamment aux Etats Unis. Ses voyages, notamment au Japon, en Chine, aux Etats‐Unis et au Sri-Lanka marquent fortement son travail et le font évoluer. De retour en France, elle réside en Bretagne où son travail est fortement influencé par la force et la beauté des éléments naturels donnant naissance à des séries telles que « Lunes» et «Temps suspendus».

À Paris depuis 2015, Stéphanie explore « l’Inner », et cherche à établir comment une œuvre nous accompagne et participe à notre développement personnel et spirituel. Elle mélange des techniques mixtes de peinture, photographie alternative, parfois de vidéo explorant le semi‐abstrait et l’effet 3D d‘une œuvre.

Stéphanie s’attache aux « reflets d’âme » dans la nature. Nature environnementale et nature intérieure, fragiles et fortes à la foi entrent en osmose et nous parlent à travers l’œuvre. L’œuvre nous parle elle à travers l a nature, notre nature. L’artiste aspire à créer des œuvres instinctives qui apaisent et permettent la rencontre, des supports méditatifs et de réflexion avec les autres et avec nous‐mêmes et s’interroge sur ce qui rend une œuvre vivante et comment elle nous accompagne.

Stéphanie réfléchit aux éléments de synchronicité engendrant et découlant de ses créations. Ainsi de nouvelles œuvres naissent à partir des étapes de création.

L’artiste explore la multi dimensionalité, le temps non linéaire, la liberté intérieure, la lumière. En effet la situation actuelle a ouvert de manière plus intense la question d’espace et de liberté. Comme l’oiseau et le vent, notre être intérieur est libre même si son espace est restreint. Nous sommes empreints de cette superposition des temps. Nous sommes des êtres multi dimensionnels. À l’intérieur de nous‐mêmes le temps n’est pas linéaire. Il superpose notre passé, notre présent et notre futur.